Pierre Chapo Biographie

Z inspiration


PC_portait_80_nb

Pierre CHAPO


1927

  • Naissance 23 juillet 1927 paris XIX ème une famille d’artisans à Belleville.
  • Alphonse , grand-père,teinturier, à la porte des Lilas.
  • Aimée, grand-mère, fouleuse de feutre, au télégraphe.
  • Gustave, l’oncle, marchand de couleurs à Montreuil.
  • Marie, tante,épicière à Romainville.
  • Les anciens des « fortif » -la zone – l’octroit – le fort des lilas – le fort de Romainville – la caserne des tourelles – l’autobus Q.

Les frontières de la vie quotidienne :

  • La place de la république.
  • La place du trône.
  • La bastille.
  • Le canal.
  • La Vilette.

Les beaux quartiers :

  • Le châtelet.
  • L’opéra – havre Caumartin.

Les quartiers lointains :

  • Glacière.
  • Le bon marché.
  • Passy.

1927-1937

École municipale, rue de Romainville les bruits et allées et venues d’une famille dans l’oreille d’un gamin :

  • Stravinski.
  • Les croix de feu.
  • Les noces et banquets de la famille.
  • Le 6 février.
  • Le Front populaire.
  • École communale de la rue de Romainville.
  • Maurice chevalier.
  • Mistinguette.
  • Berthe silva.
  • Le théâtre du châtelet.

1937-1947

Ses parents , teinturiers, nettoyeurs, blanchisseurs, usiniers, s’installe à Vierzon dans le Cher.

  • La guerre.
  • L’occupation.
  • La ligne de démarcation.
  • Les restrictions.
  • Le ravitaillement.
  • Les études secondaire à Bourges , Neuvy-sur-Barengeon( Vierzon).
  • La chorale.
  • La pêche à la ligne.
  • Les ballades.
  • Les baignades.
  • Les flirts.
  • La peinture à l’huile.
  • Le bachot.
  • Expose ses peintures à la maison des jeunes de Vierzon sous le nom de Chesper.

1947

Relation importante avec un charpentier de marine de Vierzon :

PERROT, travaille dans son atelier , ou il est mis en confiance avec le bois , la matière , la nature. Invente la bibliothèque pyramidale.


1947-1949

Fin de la dépendance familiale admissible aux Beaux Arts, quai malaquais.

  • Un atelier d’architecture rue de seine – les nouvos -le chef poro – la piaule place maubert.
  • Gagner sa vie : Hebdo LATIN répétitions -plonge chez mère Mazet – grouillot chez Walter.
  • Dessinateur d’enseignes – guide de touristes étrangers.
  • Échappées en Angleterre : auto-stop – moissons – autres métiers.
  • Autres échappées : la Suède – la Finlande – la Gargouille – les fanfares.
  • Les pinces-fesses – balade en fanfare à Berlin.

1950

Suite des études aux Beaux-Arts, section architecture.

  • Rencontre et concubinage avec Nicole LORMIER (peintre et sculpteur) – achat de la Ford T (1922) – autre voyage en Scandinavie.
  • Exposition de peinture en Norvège – peinture en bâtiment. Avant-projet d’une station de Pompiers pour un village.

A


1951-1952

Service militaire en Allemagne – mariage avec Nicole Lormier.

  • Emile Lormier, l’arrière-grand-père de Nicole, était charpentier au Havre.


1953-1954

Suite des études aux Beaux -Arts – nègre d’architecte – massier de l’atelier – délégué aux fêtes de la Grande Masse.


1955- 1956PC_et_NC_ford_T

Voyage en Amérique Centrale, Mexique, U.S.A, Canada.

  • Naissance du premier fils, Nicolas CHAPO – la traversée du continent en Ford T.

Ford_T_US


1955

Etude comparative d’églises coloniales espagnoles du 18ème à la Antigua, Guatemala.

Cette étude comporte trois cents photos et des relevés permettant de suivre les variations d’un même thème d’architecture.

  • Exprimées par un nombre réduit de constructeurs en un temps et en un lieu, très délimitées.

Cette étude fut subventionnée et exposée par l’office National du Tourisme du Guatémala.


1956

  • Stage d’Industrial Trainee aux U.S.A, messieurs Lescher et Mahoney,architectes à Phoenix, Arizona.
  • Voyage d’études, visite d’écoles d’architecture, Mexico Taliesin, M.I.T, Chicago.
  • Compte rendu à la Grande Masse.

1957-1958

Suite des études aux Beaux-Arts – les premières affaires.

  • Être architecte et entrepreneur à la fois.
  • Ne plus vouloir travailler pour un patron.

1958

Artisanat au noir avec 2 réfugiés Hongrois et un copain Belge.

  • Aménagement de boutiques à Paris.

1959

Rencontre Véronique Filozof, Robert Morel.


1958-1962rubon12-90eaa

  • La boutique 14 boulevard de l’hôpital 75005 PARIS – construction de la maison du peintre Calvet à Montpellier.
  • Voyage aux U.S.A, comme conférencier.
  • Premiers modèles de meubles :

 

  • Premières commandes :

L01Z compo 1964
- un lit simple L01, plat, au sol, pour Beckett, baptisé Godot.

T01

- une table dite Lorraine T01.


1960

Exposition Arts et Techniques de l’Artisanat : tables et canapé.

  • Médaille d’or de la ville de Paris.

1962-1967

Création de l’atelier pour la fabrication des meubles à Clamart.

  • R08Élargissement de l’entreprise (15 employés).le R08
  • Participation à des expositions et récompenses diverses : Arts Ménagers.
  • Maison des Métiers d’Art Français – Société d’encouragement aux Arts et aux Industries.
  • Salon des Artistes Décorateurs où il avait été refusé 2 fois – C.A.I.M etc…TV 61

Création du B10.


1963

Le Godul (conjonction de Godot et de Bidule) : assemblage tridimensionnel de panneaux.


1964

Appartement témoin au Cap Camarat (Var). Architectes : Veret, Turnauer, Renaudin

Merlier camarat


1966

Foyer d’aujourd’hui : un cabinet de travail – village expo. Savigny sur Orge Maison Thelu. Architectes : Deslandes, Champetier, Marcilly.

  • Maison des Métiers d’Art Français, Hôtel de Sens : une coiffeuse, deux fauteuils.

1967

Salon des Artistes Décorateurs : une bibliothèque.

  • Médaille de bronze de la Société d’encouragement à l’art et l’industrie.

1967

 

Naisance du second fils, Fidel CHAPO.

  • Change d’air, et visite Taube, au village de Gordes.?attachment_id=992
  • Découverte de Gordes – Chansons d’atelier (enregistre un disque)

 

 

 

 

 

1968

Achète aux enchères Le Grés, qu’on appelle la Vacherie, à Gordes.les gres 1967

  • Fondation de la Société »Chapo à Gordes S.A ».divers2_-_copie
  • Pierre CHAPO P.D.G. Cette société vend et fabrique les meubles en bois massif dessinés par Pierre Chapo.
  • Elle englobe une usine à Gordes dans le Vaucluse.
  • Un atelier à Clamart – une boutique à Paris.
  • Des dépositaires à Bruxelles et dans diverses villes de France.
  • Sous-traitance avec trois ateliers dans les Vosges (Abrechreschviller, Lunéville).
  • Foyer d’Aujourd’hui : un sauna – Bibliothèque Forney, conférence sous le titre : Bois, Tradition, Création, Sincérité.

1969

Stage de formation d’ébéniste (Coorpérative des Artisans du Rouergue).


1970

Musée des Arts Décoratifs : conférence sur les ébénistes et les menuisiers.


1972

6 décembre. Lettre au proviseur du Lycée de Cavaillon, au commissaire de Police de cavaillon.

  • Pour dénoncer la pratique de la drogue et de la prostitution au lycée, à Cavaillon et à Gordes.
  • L’inertie des pouvoirs publics.
  • Entame une grève de la faim.

1973T21

Les tables en faisceau :

T21


1976S23

Le fauteuil de jardin :

S23S 44 dos nb


1979S45

Le Chlacc :

S45 (construction homogène lamellée assemblée collée clouée).


1981

L’étrier coinceur (invention qui permet de placer un panneau à l’intérieur d’un cadre sans avoir à démonter le bâti).

  • La table à géométrie variable : TGV

1982

Ne peut plus courir après les autobus, monte difficilement debout sur sa table – essaie de faire du vélo.


1983

Le Go (bibliothèque modulable).


1983

Maladie de Charcot – s’accroupit et ne peut plus se relever.

  • Déficience de la moelle épinière.
  • S L A : sclérose latéral amyotrophique.

1984

L’anti-cuisine.


1986

Absolument immobilisé et totalement dépendant.

  • Travaille avec deux doigts, ses deux yeux et toute sa tête, à Gordes.

1986

Juillet-Août, hommage à Pierre CHAPO et exposition de ses modèles à la Mairie de Cabrières d’Avignon.


1987

Janvier décès de Pierre CHAPO.

L’album Chansons d’atelier :


 

Enregistrer

Pin It